L’hiver est enfin arrivé! Préparez- vous pour vos activités de plein-air préférés

La neige est arrivée! Êtes-vous prêts pour vos activités hivernales? Nous sommes bel et bien rendus à cette période de l’année où il fait assez froid pour que la neige reste au sol et que les étangs gèlent. Les plus jeunes font des bonhommes de neige, des anges, jouent au hockey avec les voisins ou s’affrontent lors d’une bataille de boules de neige. Les tâches des plus grands sont moins palpitantes lorsqu’on pense à pelleter et déblayer. Faites-vous des activités extérieures comme du ski alpin, de la raquette, du ski de fond ou du patinage? Préparez-vous bien pour votre activité et soyez à l’écoute de votre corps. Il faut se rendre à l’évidence, c’est excitant de voir la première neige tomber quand on aime l’hiver. Les gens se précipitent pour déblayer galerie, escaliers, auto en plus de pelleter le terrain. C’est souvent le lendemain que le corps est endolori.

C’est la même chanson d’une année à l’autre, mais on a tendance à l’oublier. C’est année, brisez la routine et évitez les douleurs aux jambes, dos, épaules, cou, etc. Le principe est simple et s’applique à toutes les activités. Il s’agit du concept de progression. N’oubliez pas que les tâches et activités hivernales n’ont pas été effectuées depuis une année complète et les muscles utilisés pour faire ces nouveaux mouvements ne sont plus entraînés. Lorsque vous avez de la douleur musculaire pendant plusieurs jours, c’est que vous en avez demandé un peu trop à votre corps. Il faut lui donner du repos et lui laisser le temps de s’adapter. Vous avez toute la saison pour bâtir votre force et endurance, mais, au début de l’hiver, il faut y aller progressivement et lentement! Un conseil, planifiez votre temps et prenez des pauses. Débutez par 15, 30 ou 60 minutes selon votre condition physique. Vous pouvez déblayer seulement votre balcon pour commencer. Il n’est pas nécessaire de tout faire d’un seul coup!
De plus, il est très important que vous soyez à l’écoute des signes de fatigue que votre corps vous envoie. Si vous vous sentez fatigués, que vos muscles sont endoloris ou que vous n’avez plus d’énergie, vous en avez déjà fait assez. Souvenez-vous qu’il faut PRÉVENIR les blessures en augmentant PROGRESSIVEMENT la durée et l’intensité de vos activités. Vous aimez skier, faire de la raquette, du patinage? Le même principe s’applique! Afin de prévenir la douleur musculaire et les blessures, il est primordial d’augmenter progressivement le temps que vous dédiez à l’activité et le niveau d’intensité à laquelle vous la performez. C’est bien connu qu’en ski alpin, les blessures arrivent souvent en fin de journée alors que les gens sont plus fatigués et réagissent moins rapidement. Soyez prudents et faites attention aux gens autour de vous. Les accidents surviennent très rapidement. À votre première sortie de la saison, considérez faire votre activité seulement quelques heures ou une demi-journée. Par la suite, augmentez la durée de vos sorties. Cette année, restez en santé en prévenant les blessures! Allez-y PROGRESSIVEMENT!