Aider votre enfant à faire face à “l’anxiété à la rentrée scolaire”

C’est ce temps de l’année et en dépit des publicités avec des mamans ou des papas qui dansent joyeusement dans les allées de certains magasins de fournitures scolaires au rythme de la chanson « c’est le moment le plus merveilleux de l’année », pour certains enfants, le sentiment de retourner à l’école peut être bouleversant et complètement effrayant! Qu’il s’agisse d’une nouvelle école (transition de la maternelle au primaire, élémentaire à l’école secondaire ou même une année à l’autre), pour certains enfants, chaque nouvelle expérience peut entraîner avec elle une certaine forme de stress et d’anxiété. Alors qu’il est normal d’avoir un peu d’appréhension au sujet d’un nouveau commencement, lorsque les comportements deviennent excessifs ouinterfèrent avec le fonctionnement quotidien d’un enfant, c’est là que les parents peuvent vouloir trouver un soutien supplémentaire. C’est important d’être conscient que l’anxiété à la rentrée scolaire est très fréquente chez les enfants confrontés à de nouvelles expériences et peut être traité efficacement et concrètement. La prévention est un facteur clé pour aider les enfants à s’adapter. Préparer les enfants pour toute nouvelle expérience en parlant de leurs sentiments est la première étape. Demandez-leur comment ils se sentent vis-à-vis le début de l’école – puis ÉCOUTER la réponse sans porter de jugement.

S’ils mentionnent des préoccupations, aller plus profondément en leur demandant ce qui les inquiète plus particulièrement (ne pas savoir où aller, se faire des amis, trouver leur casier). Puis, poursuivez avec d’autres questions plutôt que de répondre de façon générale, « Oh, ne t’en fait pas » ce qui réduit non seulement ce qu’ils disent, mais démontre que vous n’écoutez pas. Vous pouvez également les encourager à prendre le contrôle de la situation en demandant s’il ya quelque chose qu’ils sentent qu’ils peuvent faire qui pourraient aider à soulager la transition. Par exemple, de nombreux parents amènent leurs enfants à leur nouvel environnement et/ou les faits rencontrer les enseignants avant la rentrée scolaire. D’autres vont étudier le plan de l’école, la routine, le « terrain » afin de « démystifier » l’expérience. Finalement, chaque enfant trouvera son chemin envers la rentrée scolaire (au sens propre et figuré). Notre rôle en tant que parents, quel que soit l’âge de l’enfant, est d’appliquer le soutien nécessaire qui assurera que la transition vers la rentrée scolaire se fasse le plus aisément possible pour tout le monde.

Vous souhaitant un merveilleux début d’année scolaire,

Corrie Sirota MSW, PSW