Résilience durant un rétablissement

Quoi de mieux pour commencer l’année qu’avec une histoire de résilience ! Pour la mise en avant de nos thérapeutes ce mois-ci, rejoignons notre physiothérapeute Meghan Straub, qui poursuit son propre cheminement personnel de réadaptation. Voici l’histoire de Meghan :

La blessure

Injury1 1 e1641837229267 150x150 - Résilience durant un rétablissementAutomne 2020 – Un jour, en quittant le travail, j’ai dû esquiver un véhicule qui roulait dans à contresens et j’ai fait une chute. Dès que je suis tombée, j’ai su que je m’étais cassé le poignet. Mon poignet était plié d’une manière très étrange et je souffrais beaucoup. Les chirurgiens ne savaient pas si j’aurais besoin d’une intervention chirurgicale, alors ils ont essayé de replacer les os et de corriger ma déformation. J’ai été placé dans un grand plâtre.

 

 

Sur le chemin du rétablissement

Injury3 1 e1641837192144 150x150 - Résilience durant un rétablissementChaque semaine, je devais retourner à l’hôpital pour des radiographies, rencontrer les chirurgiens et ajuster mon plâtre. En tant que physiothérapeute active, le plus dur a été d’arrêter de travailler, de conduire et bien sûr, j’ai été contraint d’éviter toute activité physique afin d’éviter que la fracture ne se déplace. Tout cela se passait pendant le pic du COVID-19 et ses restrictions, ce qui signifiait que je ne pouvais pas voir ma famille et mes amis ou faire la plupart des activités sociales, ce qui était très frustrant. J’ai dû apprendre à demander de l’aide aux autres, à accepter mes nouvelles limites et à réapprendre à faire la plupart des activités de la vie quotidienne à une main. Heureusement, après avoir répété ce processus pendant plus de 7 semaines, mes os étaient suffisamment guéris pour que mon plâtre soit retiré et j’ai commencé à porter une attelle pendant plusieurs semaines supplémentaires. À l’hiver 2020, j’ai pu commencer les traitements en physiothérapie afin de rendre mon poignet plus mobile et plus fort. Oui, l’ironie d’un physiothérapeute en physiothérapie ne vieillit jamais. Après des mois de travail acharné, j’étais prête à reprendre le travail. Cependant, les choses ne sont pas complètement revenues à la normale. J’ai dû travailler avec un appareil orthopédique et j’ai également dû apprendre à travailler à travers les nouvelles limites de mon articulation du poignet.

Injury2 1 e1641837269871 150x150 - Résilience durant un rétablissement

Aujourd’hui, malgré le fait que mon poignet soit loin d’être comme avant et que je ressente toujours de la douleur, la récupération de mon poignet s’est beaucoup améliorée. Tout au long du processus, je suis reconnaissante d’avoir été entourée de mon incroyable système de soutien.